Témoignage Vos nouvelles

Close X

POURQUOI LES RESTAURATEURS MANGENT… LEURS BAS !

Mon travail m’amène à fréquenter plusieurs restaurateurs. Et on constate que la majorité attendent le client. Certains sont magnifiques. Mais pourquoi la clientèle est-elle inexistante? Je sais maintenant pourquoi.

∼La semaine dernière je revisitais un magnifique restaurant italien qui a pignon sur rue en plein centre-ville de Montréal. Aux murs des boiseries avec en appliques de jolis abat-jour. La table d’hôte à 50 dollars, qui pour un restaurant classe de cette sorte est tout ce qu’il y a de correct. Le personnel mature et d’expérience se comportait avec une bienveillance presque émouvante. Et pourtant, en ce vendredi soir de belle soirée d’été, c’est à peine s’il y avait quinze clients. Pourquoi?

Restaurant beau décor

Je parlais de ça avec le philosophe de Montréal, qui a trouvé la clé de l’énigme qui me taraudait tant. C’est que le client est considéré comme un *revenu qui s’empiffre, paye et au revoir la visite. On lui fait un petit numéro d’accueil mais c’est à peine. Le client qui paie l’ardoise va se faire prendre une fois mais il ne reviendra plus. Or, comme me disait mon pote, il faut absolument que le patron du resto, ou une personne bien formé et qui à la flamme, soit dans la salle tous les jours que celui-ci est en opération. C’est sans doute une vocation, mais j’en connais de bien pires.

 

Car le couple qui va débourser près de 300$ manque cruellement de l’essentiel, la reconnaissance. C’est certain qu’on peut expliquer la crise dans la restauration par plein d’autres facteurs comme la hausse du coût de la vie, l’endettement de la population, le manque de stationnement, trop de restaurants et plus qu’à New York, et quoi encore. Mais il n’en demeure pas moins que peu importe les époques, les gens voudrons toujours s’aimer, et de temps à autre voudront se faire des sérénades ailleurs qu’à la Belle Province.

staff_avec_ecusson1

placementpqr.com

 

Source: www.lametropole.com

 

Join The Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *